Évaluation de la politique de rémunération

L’évaluation d’une politique de rémunération passe par différents types d’analyses.

Tout d’abord, il s’agira d’évaluer l’évolution de la masse salariale dans le temps, liée aux effets des NAO, de recrutement ou de départs…  par l’analyse des différentes composantes de la rémunération (salaire de base, variables, primes exceptionnelles, intéressement, participation et autres avantages souvent catégoriels).

C’est l’exploitation des fichiers de rémunérations qui permet cette analyse. L’objectif est alors de construire une matrice, une grille des rémunérations, avec les mini-maxi, moyennes-médiannes, écart type… par métier, coefficient, selon les conventions collectives.

Nous pouvons recourir à des référentiels extérieurs pour mener des comparaisons par métier, ce qui peut amener une mise en perspective des pratiques de l’entreprise avec celles mesurées dans le secteur d’activité.

Le bilan social est trop rarement fiable sur ces sujets. Avoir une approche plus affinée, en étudiant les tableaux de bord de la direction peut être nécessaire.

L’objectif d’une telle démarche peut être de préparer les NAO ou de travailler à une harmonisation sociale. La réduction des écarts entre les hommes et les femmes est également un objectif d’une telle étude.